CE SOIR JE N’AURAI PAS SOMMEIL

Mise en scène : Anne Carrard

 cause du vent qui souffle sur les visages, de la rumeur assourdissante de l’océan, de la sensation de l’eau sur les corps gorgés de sable et de soleil.

Petite variation sur les vacances en bord de mer, la pièce se joue à trois personnages en une succession de tableaux oniriques et burlesques. On pense souvent à Tati et à sa capacité à redonner grâce à la vie quotidienne, à sublimer poétiquement les petits riens. On aime le ballet loufoque des corps qui font un avec les éléments reconstitués- un ventilateur pour le vent, un arrosoir pour le bain de mer, on aime aussi l’absence de paroles qui rend les gestes et les postures éloquents.

En quelques tableaux doux dingues, la pièce  narre quelques heures de la journée et de la nuit de deux femmes et d’un homme en proie à la douceur d’un jour d’été et d’une nuit impossible. De l’inévitable partie de cartes propice à la bagarre, aux règlements de compte à coups d’écharpes colorées, à la séance de cinéma rétro. « Ce soir je n’aurai pas sommeil » nous emporte dans un univers parallèle qui sait ressusciter la sensualité des jours d’été et les petits miracles du bord de mer. 

 

Mise en scène : Anne Carrard

Interprètes : Sabrina Bus, Benjamin Candotti-Besson, Lorelei Dalze. 

Chapelle des Italiens du 12 au 28 juillet en Avignon.

Publié le
Catégorisé comme Théâtre

Par Anna Kohn

@Ingrid17

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *