PREMIER AMOUR

2009, Sami Frey joue « Premier amour » au théâtre de l’atelier. 2012, Sami Frey joue « Premier amour » au théâtre de l’atelier. 2019, Sami Frey joue « Premier amour » au théâtre de l’atelier.

Comme un éternel retour, dans un art au combien mortel et éphémère. Sami Frey, comme l’homme qu’il interprète ne trouve pas le repos. 71 ans et il joue, 81 ans et il joue, encore et encore. Comme lui il ne parvient pas à sortir de scène.

Il y entre, comme sans le vouloir. Veut en sortir aussitôt, mais une porte lui claque au visage. Point de non retour. Enfermé au dehors (scène, vie, banc…), il faut attendre la fin. L’homme se décrit comme jeté dans le monde contre son gré, comme on est jeté sans fin hors de sa chambre, hors de sa loge. Voilà « Premier amour » de Samuel Beckett. Un titre de roman de gare pour une nouvelle crépusculaire.

Sami Frey, comme on tente de tuer le temps, se remémore, parle, comme une ballon gonflé d’air se vide. Interprétation sans effet, voix comme expirante. Il n’esquive pas l’aridité et la froideur du texte. Il s’y love, avec sa voix expirante, et enfantine. Sami Frey souvent comparé à un éternel jeune homme, prête ce corps jeune et vieux à cet homme qui attend la mort comme on attend une chambre libre dans le hall d’un hôtel. Cet homme qui subit tout de la vie dont il attend d’être délivré. Cet homme qui patiente dans les cimetières, son épitaphe toute prête : « Ci-gît qui y échappa tant, qu’il n’en échappe que maintenant ».

Sami Frey ne nous propose pas un théâtre de divertissement. Au sens où le divertissement c’est la distraction, pour oublier que nous allons mourir. C’est un théâtre de la – douce et drolatique-  cruauté. Un spectacle calme et effrayant.

« Memento mori » nous glisse-t-il à l’oreille, et aussi que la vie n’a pas de sens. Après cela on sort, il fait froid, on se sent seul. A notre tour.

index frey

photos Hélène Bamberger-Opale

Texte de Samuel Beckett

Mise en scène de et avec Sami Frey

Créateur lumière Franck Thévenon

Théâtre de l’Atelier, Place Charles Dullin 75018  Paris

Du Mardi 29 janvier au dimanche 3 mars 2019

À 19 h, du mardi au samedi À 11h, le dimanche.

http://www.theatre-atelier.com/premier-amour-lo2629.html

Publié le
Catégorisé comme Théâtre

Par Pascal Olivier

@Pascal19672410

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *