LE DINDON

Texte de Georges Feydeau

Mise en scène, adaptation : Anthony Magnier

La compagnie Viva nous propose un divertissement de Noël, avec au menu un Dindon farci de bonnes intentions !

Il ne faut pas chercher ici la comparaison avec les superproductions Feydeau de la Comédie Française, fastueuses à tous points de vue (décors, jeu, costumes..), qui triomphent jusqu’en dans les salles obscures en Cine Live. Même la porte Saint Martin et sa « Dame de chez Maxim » en reste éloigné. Ce Dindon à « la mode Déjazet » n’en reste pas moins très digeste. Anthony Magnier propose une version très enlevée de ce bijou de la couronne feydaldienne. Les comédiens ne ménagent pas leurs efforts et parviennent à faire rire une salle pourtant très clairsemée du fait des grèves.

Crédit Photo ©Viva

La plus intéressante option choisie découle d’une contrainte budgétaire : impossible d’être viable économiquement en distribuant tous les rôles, une vingtaine,  singulièrement. Les sept comédiens assument donc chacun jusqu’à trois rôles! Cette contrainte infuse un surplus de jubilation dans le jeu et le tourbillon des situations et quiproquos. Une jubilation infantile. On y gagne un supplément de plaisir théâtral simple, un gain visible d’engagement des comédiens aussi ; jonglant avec leurs différents personnages, costumes, et accents,  comme on jongle au cirque. Anthony Magnier, n’est pas étranger dans son parcours aux arts du cirques. On en voit aussi la trace dans certaines parties burlesques sans texte de bon aloi. A noter que ce vendredi soir Maggy l’anglaise était particulièrement savoureuse dans sa partition de Jane Birkin boxeuse, et le triple interprète de Soldignac/Pinchard/Gérôme était redoutablement efficace de drôlerie, prouvant qu’il n’y a pas de second rôle quand on est un acteur de premier plan !

Texte de Georges Feydeau

Mise en scène, adaptation : Anthony Magnier

Avec :
Monsieur Pontagnac : Anthony Magnier ou Victorien Robert
Vatelin : Xavier Martel
Redillon : Laurent Paolini ou Guillaume Collignon
Soldignac/Pinchard/Gérôme : Julien Renon ou Mikaël Fasulo
Lucienne Vatelin : Magali Genoud ou Audrey Sourdive
Maggy/Clara : Delphine Cogniard ou Vanessa Koutseff
Madame Pontagnac/Madame Pinchard : Marie Le Cam ou Sandrine Moaligou

du Lundi au Samedi à 20H30
Matinées Samedi à 16H45

Théâtre DEJAZET

41 Boulevard du Temple – Paris 3ème – Métro République

lien de réservation

Dates de tournées Villeneuve-Saint-Georges (94) le 28 février 2020 Loos (59) le 7 mars 2020
Digne-les-bains (04) le 19 mars 2020
Le Pradet (83) le 20 mars 2020 Elancourt (78) le 14 décembre 2019 Saint-Fargeau-Ponthierry (77) le 1er février 2020 Sallanches (74) le 6 février 2020
Aix-les-Bains (73) le 7 février 2020
Metz (57) le 13 et le 14 février 2020 Saint Priest (69) le 4 avril 2020 Saint Marcellin (38) le 17 avril 2020 Buc (78) le 18 avril 2020
Le Rosey (Suisse) le 3 juin 2020 Jouy en Josas (78) le 27 juin 2020.

Crédit Photo ©Viva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *